Assemblée générale 2016

 

.

 

 photo1
 
 
 

 

Compte rendu de l’assemblée générale de l’ASSEBB  du vendredi 26 août 2016

 

La réunion, démarrée à 18h, s’est terminée à 20h15 suivie d'un verre de l'amitié.

Présence: 25 membres et quelques personnes extérieures, soit 35 personnes.

Monsieur Christian FOURNIER adjoint du Maire de BENERVILLE

Messieurs  LEMONNIER, Maire de BLONVILLE et MM Damien LELIEVRE et Jean-Michel QUINCEY adjoints au Maire.

Ordre du jour et rapport moral présenté par la Présidente

  • La Présidente présente les membres du bureau présents: Béatrice LALLEMAND, Guy SAMADEN, Francis DREVAL, Christian LEFEBVRE VARY, Claude CHINARDET.

  • La lettre numéro 2 de l'ASSEBB a été imprimée en 1000 exemplaires et diffusée à 700 exemplaires dans les boîtes aux lettres de BENERVILLE et BLONVILLE. Elle comporte :


-  un article sur le Scot et PLU rédigé par Claude CHINARDET et Francis DREVAL, membres du bureau de l'association

- le  rapport des eaux de baignades par Guy SAMADEN, mis en ligne sur le site

- le rendez-vous pris par Henri LUQUET, Président de l'Union des Rivages de la Touques concernant en particulier le bardage de la maison à toit plat derrière la mairie. Il a été possible de faire évoluer le propriétaire vers une couleur de bardage plus harmonieuse.


  • Différents courriers ont été envoyés et rendez-vous pris avec M Jacques MARIE, Maire de BENERVILLE face au problème de déboisement du Mont CANISY qui est une zone protégée. Il a été répondu sur la façon dont le déboisage a été effectué et sur le reboisage prévu, mais pas sur la déclaration préalable à l'abattage qui est normalement obligatoire.

  • les membres sont encouragés à visiter le nouveau site internet qui s'avère très convivial et permet aux membres ou non membres de communiquer avec l'association.

  • des courriers ont été adressés avec demande d'expertise   au Maire de BENERVILLE et à la Communauté de commune concernant l'érosion de l'enrochement à la plage des rochers à BENERVILLE (M. BOYER)  et au service des routes concernant un problème de vibration au passage des véhicules sur le dos d'âne à la sortie de BENERVILLE (angle de l'avenue du littoral et de la rue HOINVILLE). (F. DREVAL).

Le nombre de cotisants est passé de 36 à 52  en 1 an

Les cotisations encaissées sont passées de 1025 à 1805 euros

134 personnes manifestent leur intérêt et sont donc dans notre listing;

Le rapport moral est approuvé à l'unanimité.

Francis DREVAL lance un appel à de nouvelles candidatures pour le bureau et demande aux les candidats de se faire connaître. Leur candidature sera étudiée.

Claude CHINARDET déplore que les résidents à l'année ne soient pas assez représentés dans l'association.

Il rappelle qu’il existe un moyen de préserver le cœur de nos deux villes en mettant en œuvre, avec les maires des communes, une aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine (AVAP), comme cela a été fait à VILLERS et à DEAUVILLE ! Malheureusement ce projet n’a pas été suivi par nos maires.

Francis DREVAL encourage chacun à faire entrer de nouveaux membres  de façon à augmenter la force de frappe de l'association.



Le rapport financier présenté par Christian LEFEVRE VARY, trésorier, est approuvé à l'unanimité. (cliquez ici pour le télécharger)



Il est procédé au vote pour le renouvellement des membres du bureau pour Claude CHINARDET, Francis DREVAL, Christian LEFEVRE VARY. Le renouvellement de ces membres  est approuvé à l'unanimité



Claude CHINARDET et Francis DREVAL commentent leur note sur le Scot et le PLU.



Henri LUQUET fait une présentation de la loi littoral et du projet du Conservatoire du Littoral d’acquérir le marais de BLONVILLE-VILLERS.  Après des achats à l'amiable d'une partie du marais, le Conservatoire veut tout exproprier sauf le camping de BLONVILLE qui est trop cher pour ses crédits. Sa gestion est opposée à celle des propriétaires qui serait moins bonne ?.

Mr Lemonnier ne partage pas ce point de vue. Le sujet est sensible sur le droit de propriété.

Henri LUQUET présente aussi des actions de l'Association des Rivages de la Touques qui comporte 1135 membres et à laquelle l'ASSEBB a adhéré. Cette association est très active et rassemble des membres qui ont de solides connaissances techniques en droit, urbanisme, environnement. L'ASSEBB, grâce à son adhésion, peut en profiter.



Guy SAMADEN fait une présentation du rapport sur la qualité des  eaux de baignade, disponible sur le site internet de l'association. Globalement la qualité des eaux de baignade est satisfaisante, mais la demande d'étude technique des rejets demandée à Veolia n'a toujours pas été effectuée.



Guy SAMADEN présente aussi les dangers liés aux éboulements  autour de la propriété Rosina à BENERVILLE. Les enrochements ont tendance à basculer. Guy SAMADEN a envoyé un mail à Jacques MARIE concernant les fissures en tête de falaise qui risquent de provoquer des éboulements.

M. FOURNIER précise que c'est de la responsabilité des propriétaires, car les terrains sont privés. Il précise qu'ils ont été mis en demeure de faire les travaux nécessaires et qu'ils ont démarré. Les propriétaires font des drainages sur  leur terrain et la végétation reprend, ce qui est bon signe. Les terrains appartenant à la famille Villegrain ne bougeraient plus.

Thierry Boyer a écrit un courrier mi-août, signé par tout le voisinage, à la Communauté de Commune et à la Mairie de BENERVILLE sur le problème de l'enrochement à la plage des Rochers de BENERVILLE, qui se trouve érodé à la base  et qui demande une expertise. M Fournier s'engage à suivre ce sujet et répondre au courrier dont il n'a pas eu connaissance. Thierry Boyer remercie la mairie de BLONVILLE qui a procédé à l'entretien et la remise de sable régulière sur la plage des rochers de BENERVILLE.

Philippe du PELOUX, sensible aux déboisements et plantations, suggère de faire le recensement des haies des bocages comme cela a été fait à Trouville.



Il est demandé aux Maires de présenter leurs projets.

Monsieur LEMONIER précise qu'un inventaire des maisons remarquables a été fait à BLONVILLE.

Monsieur LEMONIER annonce un complexe de résidence hôtelière de 110 chambres à BLONVILLE et d'une salle polyvalente de 250 places sur l'emplacement du mini golf et d'un cours de tennis. Patrick BIENVENU en est l'architecte.

Il est précisé que des modifications du PLU sont envisagées et qu’une enquête d'utilité publique est en cours. Des registres sont disponibles dans les mairies et à la Communauté de communes pour recueillir les avis des habitants.

M Fournier parle du centre commercial prévu à BENERVILLE sur le terrain Gallimard avec 80 logements réalisés par Nexity et 80 par GB Immo avec quelques commerces de proximité. La plupart des arbres seront préservés. La commune a le souci de conserver une architecture normande. L'architecte est également M BIENVENU. Beatrice Lallemand, membre du bureau de l'ASSEBB et professionnelle en aménagement urbain, continuera à prodiguer ses conseils judicieux.

Enfin la parole est donnée à la salle et des questions réponses interviennent entre les adhérents de l'Assebb et les élus.

Il est suggéré d'avoir des critères stricts comme à Villers, lors de l'attribution des permis, concernant les couleurs, les matières et les architectures. Néanmoins il ne faut pas exclure les architectures modernes qui permettent d'innover (M CHIDLOVSKY).

De nombreuses interventions et remarques portent sur l’architecture et soulignent le souci de conserver un style du pays. Trop de constructions en sont complètement éloignées et n’ont aucune harmonie avec leur environnement.

Il est suggéré que le site de l'Assebb soit référencé sur les sites des mairies de BENERVILLE et BLONVILLE et de l'Office du tourisme.

La séance est levée à 20h10 suivie du verre de l'amitié qui permet de prolonger les échanges