Urbanisme

pommier 4 18022016
__________________________________________________________________________________


Une réunion avec Jacques Marie, maire de BENERVILLE sur Mer
   
  L’ASSEBB a sollicité un rendez-vous avec le maire de BENERVILLE qui a reçu certains d’entre nous le samedi 4 avril 2015 dans un esprit de dialogue et d’ouverture.

Cette réunion a été l’occasion pour Claude CHINARDET de parler à nouveau de la Zone de Protection du Patrimoine architectural urbain et paysager (ZPPAUP) appelée aujourd’hui AVAP qui vous avait été présentée lors de la dernière assemblée générale. C’est un merveilleux projet pour valoriser les bâtis et paysages de BLONVILLE ou de BENERVILLE et pour permettre au maire, dans le cadre des permis de construire, d’agir plus facilement dans l’intérêt général de sa commune (présentation complète sur le site internet).

Nous avons aussi découvert le plan de développement d’une nouvelle zone d’immeubles d’habitations et de commerces à BENERVILLE dont il faut déjà saluer, sur les plans, le souci de qualité architecturale !
Jacques Marie a proposé à Béatrice Lallemand, membre de l’ASSEBB, de participer au groupe de travail pour apporter son expertise dans l’animation des centres villes.
Francis DREVAL a rappelé, au nom de l’association APELBO, une réunion avec les services techniques prévue depuis 6 mois concernant l’érosion de la mer sous l’enrochement autour de l’immeuble des Tritons, sujet inquiétant pour les riverains.
   

Un immeuble qui inquiète !
 
Des riverains du Chemin de l’Enclos à BLONVILLE se sont adressés à l’ASSEBB en novembre 2014 en soulignant leur inquiétude devant le projet de construction d’un immeuble situé sur le terrain face au 44 rue de LASSAY. En effet, une première tentative de construction en 2008 avait conduit à l’éboulement au bas du jardin d’une maison située rue de l’Enclos. L’ASSEBB a demandé, pour ces riverains (au nombre de 6) l’organisation, par la mairie et la Communauté de Communes, d’une réunion avec l’architecte pour favoriser les contacts, l’information et la compréhension du problème.
Cette réunion s’est tenue le 3 décembre 2014, en la présence du maire de BLONVILLE. Les défenseurs du projet ont affirmé maîtriser le problème, les riverains se sont organisés, et nous resterons naturellement vigilants. Contact : Madame Chartier.
 

l'ASSEBB a facilité une réunion entre les riverains du chemin de l'Enclos, l'architecte de l'immeuble en question, un représentant de la Communauté de Commune et le maire de Blonville. L'ASSEBB était représentée à cette réunion par l'Union des associations des rivages de La Touques.

Le communiqué suivant à été envoyé à OUEST-FRANCE -->Téléchargez le communiqué

 

Une maison rue des villas !
 

Nous avons aussi été alertés par la construction de deux nouvelles maisons, rue des Villas, dont l’architecture ne montre aucune harmonie avec l’environnement et pas d’intégration d’éléments architecturaux normands.
Cette rue est au cœur du BLONVILLE de charme. Vraiment dommage! Mais le maire peut discuter ces points avec les intéressés
s’il le veut bien !


BLONVILLE, plus d’harmonie et de protection ?
   
  Le Plan Local d’Urbanisme de nos communes est peu contraignant.
Un projet peut être refusé s’il est « de nature à porter atteinte au caractère ou à l’intérêt des lieux avoisinants. Toute référence à un style architectural étranger au territoire est interdit.
Les constructions doivent présenter, dans leur gabarit et leur composition, des proportions harmonieuses ».
Il ne faudrait pas que le prétexte d’un environnement direct et limitrophe sans harmonie soit la porte ouverte à tout style de construction.
Cette réflexion est essentielle, d’autant plus que nous entourent des villes qui, si elles ont pu à un moment de leur histoire l’oublier, sont bien conscientes aujourd’hui de l’intérêt d’une architecture cohérente et en harmonie avec la région pour l’attrait du tourisme et donc leur propre développement économique !
Fleurissent aujourd’hui des constructions individuelles ou collectives, privées ou publiques qui, dans leur style ne se raccroche à rien d’existant !
Chacun doit pouvoir se loger selon ses moyens. Et l’on voit de très jolies maisons ou immeubles réalisés dans un style normand adapté à l’époque actuelle, qui montrent que le motif budgétaire n’est pas une excuse valable pour refuser de s’intégrer au style du pays.
Protéger l’environnement valorise le patrimoine collectif et le patrimoine individuel !
C’est gagnant- gagnant !

   
 
Association pour la Sauvegarde du Site et de l'Environnement de Blonville Bénerville
Association déclarée régie par la loi du 1er Juillet - Journal officiel du 5 janvier 1973
Siége social : 150 Route de Beaumont, 14910 BLONVILLE sur MER
email : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.